Pesquisar neste blogue

Tradutor

terça-feira, abril 25, 2017

France - souvernir des victimes de déportation, 30-Avril

COMMUNIQUE DE PRESSE
Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation
et de l’internement dans les camps de concentration,
au mémorial national du camp de Gurs
dans le département des Pyrénées-Atlantiques
Le 30 avril 2017 à 15 h 30

Le comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes, dans le cadre de son action sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale 1939-1945 et la mémoire des Justes, des Résistants et de toutes les victimes de la barbarie nazie, a décidé, en 2017 de s’associer pleinement à l’initiative proposée par nos amis espagnols de l’association Terres de Mémoires et de Luttes afin de rendre hommage aux 61 100 personnes qui ont été internées au Camp de Gurs entre avril 1939 et décembre 1945.
Dans ce haut lieu de mémoire et de résistance qui fut le plus grand camp du sud de la France durant la période tragique de la guerre de 1939-1945 ont été internés :
·         26 641 Juifs originaires d’Allemagne, de Pologne, d’Autriche… dont 3 907 ont été déportés à Auschwitz où ils ont été exterminés,
·         25 577 Républicains espagnols dont 6 555 Basques exilés de la tragique guerre d’Espagne,
·         6 808 volontaires engagés dans les Brigades Internationales qui ont combattu en Espagne contre le fascisme et en France contre l’occupation allemande,
·         1 470 Résistants français responsables politiques syndicalistes et militants associatifs,
·         349 Résistants portugais majoritairement des communistes engagés dans la guerre d’Espagne,
·         200 Allemands et Autrichiens anti-nazis et anti-fascistes,
·         63 Tziganes.
Plus de 4 000 personnes prisonnières dans le Camp de Gurs ont été victimes de déportation dans les camps de la mort en Allemagne et en Pologne où ils ont péri exterminé par la barbarie nazie. Le Mémorial National du Camp de Gurs dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle Aquitaine est un haut lieu de mémoire et de souvenir de cette tragédie, témoin de l’histoire de la déportation vers les camps de concentration et d’extermination. Mais le camp de Gurs fut également un lieu où s’est organisé la Résistance au nazisme et au régime de Vichy à la France de la collaboration. Le Comité National Français en Hommage à Aristides de Sousa Mendes tient à participer à cette cérémonie du souvenir et à rendre hommage aux 349 résistants portugais internés à Gurs avec leurs frères d’armes espagnols. Notre Comité invite avec l’Association Terres de Mémoires et de Luttes, les Associations portugaises ou franco-portugaises de la région à s’associer à cette journée nationale du souvenir. La grande résistante Française, Lucie Aubrac, disait : « Résister se conjugue toujours au présent ». Hannah Arendt, philosophe et politologue juive allemande, résistante au régime nazi, internée à Gurs, montre l’horreur absolue de la barbarie nazie et crée le concept de « banalisation du mal ».


Sem comentários: